Le temps des vacances

C’est le temps béni des vacances.
Le vent fait des noeuds d’hirondelles.
Le jour est rond comme une amande.
Tout le village sent le miel.
Le soleil a pendu sa lampe
Juste au-dessus des vaches blanches
Etonnées de n’avoir plus d’ombre,
Mais les prairies qui, près du bois,
Tremblent doucement sous leurs poids
N’ont jamais été si profondes.

Maurice Carême.

Et lorsque j’étais gamine, mes parents m’avaient appris cette chanson:

Gai, gai l’écolier c’est demain les vacances

Gai, gai l’écolier, c’est demain que j’partirai.

J’irais chez mon grand-père , Manger des pomm’ de terre

Des haricots pourris Mangés par les souris…

Mais je vous rassure je mangeais bien chez mes grands-parents!

Et il y avait :

 

Publicités